Thursday, February 23, 2017


This talk will be about the making of the History of Illustration book, that I have been working on since 2012. It will be a critical examination of illustrators' education, the pressures of publishing in today's market, the pros and cons of collective approaches to writing, and issues of canon, diversity, and inclusion.  Monday March 6, 2017, York University, Toronto. 

Monday, January 4, 2016

Tuesday, October 27, 2015

Looking forward to the Illustration Research Symposium Nov 5-7! Come hear amazing speakers discuss the illustrator as public intellectual! Register and schedule.


Saturday, May 30, 2015

Exhibition June 2-30; opening 7pm June 12


My solo exhibition The Garden of Earthly Plights runs June 2-30, 2015 at B-Contemporary Gallery in Hamilton, Ontario (226 James St N). 

The opening is June 12, during the ArtCrawl. If you have not yet been to one of these, they are a lot of fun -- kind of a street party. It draws many hundreds of locals and tourists every month.



The title of this exhibition refers to Hieronymous Bosch’s 1504 triptych The Garden of Earthly Delights, which is often interpreted as a moral warning against the excesses of unchecked pleasures. Bosch’s cautionary tale applies very well to today’s environmental crises and the changes that humans in the pursuit of pleasure and profit have irremediably wrought in nature. 

A curious paradox affects our reception of Bosch’s work: he painted so beautifully that we are drawn to, rather than repelled by, the scenes he perhaps wished us to avoid. Is it a failure? Or is this fatal attraction to the unnatural exactly what he wished us to introspectively and self-critically contemplate? 

My work explores the space of questionable attraction by mining tensions between opposites: the familiar and the uncanny, abstraction and figuration, chaos and control, loveliness and horror. Forms imply mutation, explosion, disease, and monstrosity, yet a surreal new beauty emerges. Decay yields to the irrepressible force of life, albeit in a different mode. Shall we embrace it?  
Some works in the show:













Saturday, January 24, 2015



Apparently I forgot to mention that I completed my PhD last year.
I've been kind of busy.

Saturday, March 1, 2014

Art History and Graphic Satire

Colloquia in Montreal
Appel à communications : L'histoire de l'art aux limites du satirique
Journées d’étude, les mardi 22 et mercredi 23 avril 2014
Département d’histoire de l’art, Université du Québec à Montréal


L’intérêt que porte l’histoire de l’art pour la satire dans les arts visuels s’intensifie depuis plusieurs années. Au-delà des chantiers « traditionnels » de la caricature et de la satire graphique, on peut constater que l’histoire de l’art s’intéresse à des problématiques qui relèvent de la place qu’occupe le mode satirique dans l’art contemporain. En revanche, ces problématiques ne sont pas sans susciter de nouvelles réflexions sur des corpus plus anciens qui ont pu être délimités par les études sur l’estampe, sur les journaux illustrés ou encore sur la bande dessinée, dans des perspectives qui ont souvent été inscrites dans les typologies du « récit national » ou des « grands artistes » de l’histoire de l’art. À Montréal, les équipes qui se sont constituées depuis dix ans ont cherché à placer les corpus et problématiques des arts visuels satiriques sur des bases pluridisciplinaires. Tout foisonnant soit-il, le domaine appelle néanmoins à des efforts de définition et d’organisation de la recherche. Si d’une part on cherche à comprendre comment et dans quels interstices s’ancre l’étude du « visuel » de la satire (dans les arts visuels, mais aussi dans le champ culturel plus large du satirique), depuis la caricature des XVIe-XVIIe siècles jusqu’aux démarches de l’art contemporain, les travaux en cours signalent d’autre part toute l’urgence qu’il y a de réfléchir sur la patrimonialisation et la muséalisation des corpus d’art visuel satirique. En effet, ces derniers sont souvent convoqués pour agir en tant que traces mémorielles des engagements polémiques que connaît une société tout au long de sa trajectoire.

C’est ainsi que ces journées d’étude sont organisées pour encourager la formulation de questionnements terminologiques et théoriques dans cette intrication entre satire et histoire de l’art. Les organisateurs invitent des propositions de communication dans lesquelles des études de cas seront accompagnées par des réflexions qu’on pourrait dire ‘métahistoriques’. Comment une définition de la satire visuelle serait-elle possible (ou souhaitable) afin qu’on puisse saisir sa place dans la discipline discursive qu’est l’histoire de l’art ? La satire pourrait-elle y devenir un moteur théorique ? À quoi servirait une telle réflexion sur les interactions entre l’histoire de l’art et la satire ? Comment articuler ces démarches avec les impératifs qu’énoncent les approches disciplinaires plurielles dans lesquelles s’inscrit l’histoire de l’art – notamment (mais pas uniquement) aux plans des études postcoloniales et des études féministes ? Qu’en est-il du médium institutionnel (ou des médias institutionnels), puisque les recherches sur la satire dans les arts visuels passent notamment par les archives, les musées et les universités? Nous invitons collègues et étudiant.e.s des 2e et 3e cycles à réfléchir à ces questions – ou à soulever de nouvelles interrogations – afin de construire avec nous ce laboratoire sur l'histoire de l'art aux limites du satirique.

Les propositions de communication (pour des présentations qui ne devront pas dépasser 20 minutes), accompagnées d’une courte présentation bio-bibliographique, devront être acheminées avant le 15 mars 2014 aux organisateurs de l’évènement: Dominic Hardy, professeur au département d’histoire de l’art de l’UQAM (hardy.dominic@uqam.ca) et Josée Desforges, programme de doctorat, département d’histoire de l’art de l’UQAM (josee.desforges@gmail.com). 

Ces journées d’études sont présentées avec le soutien du Département d’histoire de l’art et de l’Institut du Patrimoine (UQAM) ainsi que du Centre de recherches sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ-UQAM) et du Musée McCord de Montréal.

www.musee-mccord.qc.ca